• X-Men / Série 1 : Wolverine (1991)

     
     
    Wolverine
     
    Dans un monde où les mutations génétiques sont devenues monnaie courante, les mutants continuent d'être mis au banc d'une société craintive car ignorante. Leurs pouvoirs surhumains se révèlent généralement à l'adolescence et sont trop souvent vécus comme un traumatisme pour des jeunes déjà bien en proie au doute. Alors si en plus ils ont de l'acné, mieux vaut ne pas traîner dans les environs.
     
    Recueillis par le bienveillant Professeur Xavier, ces êtres exceptionnels vont apprendre à développer et contrôler leurs supers pouvoirs afin de vivre en bonne intelligence avec les Hommes. D'autres au contraire, se mettront volontairement en marge d'une société qui les rejette pour se regrouper autours de Magneto, convaincu de la supériorité de son espèce et du bien fondé de sa guerre contre le genre humain, voué selon lui à disparaître.
     
    Les X-Men, un groupe de super-héros crée et formé par le Professeur Xavier, n'auront de cesse de faire échouer les plans démoniaques de Magneto et de tous les mauvais mutants qu'ils rencontreront ça et là, au cours de leurs nombreuses aventures.
     
    Wolverine
     
    Crées en 1963 par les géniaux Lee et Kirby, les X-Men ont suscité dès leur sortie un engouement extraordinaire et sont devenus sans aucun doute l'équipe de super-héros la plus populaire à ce jour, n'en déplaise aux fans des Vengeurs. Il est donc tout naturel de commencer ce sujet par le plus charismatique d'entre eux : le belliqueux Wolverine ou pour les plus intimes « Le Glouton ».
     
    Éditées par Tov Biz en 1991, cette figurine n'est franchement pas terrible. Elle est petite, râblée, avec une trogne pas possible.
    De plus, au rayon des fausses bonnes idées, son masque amovible (et qui peut aussi servir de bague... oui tu as bien lu ! La classe quand tu feras ta demande en mariage) paraît grossier quand il est porté. De même que ses griffes rétractables qui empêchent toute articulation du bras. Wolverine manque donc cruellement de dynamisme et de souplesse, ce qui est un peu con quand on connaît l'agilité du bonhomme.
     
    Autre choix discutable, celui du costume de « Wolvie » qui s'est étonnamment tourné, non pas sur celui qu'il endosse dans la série X-Men (ensemble jaune et bleu avec des rayures noires) mais sur celui qu'il porte lors de ses aventures en solitaires. Costume qui sera également repris pour la ligne des Guerres Secrètes. Pas de panique, Wolverine va devenir la figurine la plus déclinée de la série et retrouvera son uniforme fétiche dès l'année suivante dans une 2nde version bien plus élégante car plus élancée.
     
    Alors oui c'est vrai, je crache mon venin sur ce jouet mais il n'en demeure pas moins que je l'adore mon « Wolverinou ». Sans doute à cause de mon coté sentimental ou parce que moi aussi je porte des slips marrons par dessus mes pyjamas oranges...
     
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :