•  
     
    Jiban
     
    On va pas se mentir, Jiban n'est autre qu'une sorte de Robocop à la sauce nippone. Juge par toi même : L'agent Tamura est tué lors d'une mission de sauvetage. Ramené à la vie par le docteur Igarashi, il devient Jiban, un cyber-policier que rien n'arrête, sauf peut être la rouille. Rhooo les copieurs ! Tout pareil ou presque car ce ne sont pas des criminels que doit arrêter Jiban mais des monstres, bien dans l'esprit des séries « Metal Heroes » et « Sentai » de l'époque.
     
    Jiban
     
    Bandai produit en 1989 cette superbe figurine Jiban à l'échelle 6 pouces soit 15cm environ. Malheureusement la seule de la gamme puisque Bandai ne produira aucun de ses ennemis, préférant laisser la part belle aux véhicules. On retrouvera cette politique sur les différentes productions de la firme parmi lesquelles ont trouve Bioman, X-Or, Sharivan et tant d'autres. Le pauvre Jiban n'a donc personne contre qui se battre. En même temps la guerre c'est caca donc...
     
    Le jouet en lui même est plutôt chouette. Jolie sculpture et jolies couleurs mais figurine un peu trop rigide à mon goût. Rigidité en partie due à l'articulation des jambes qui n'est pas super bien pensée. C'est seulement histoire de pinailler. N'empêche qu'une version 12 pouces du personnage verra également le jour et corrigera pas mal des défauts de sa petite sœur. Sont trop forts chez Bandai !
     
    Jiban est équipé d'un revolver, d'une épée (version transformée de son revolver) et d'un lance-missiles à projectiles rouges. Vu que notre super policier n'a personne sur qui tirer, une pâquerette aurait tout aussi bien fait l'affaire.
     
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique